Comment la musique va mourir ?

Aaaaah… La musique, cet forme artistique unique à l’homme qui parviens à détendre aussi bien le musicien que ses spectateurs… Une telle forme d’art, si pure et si originale, aucune chance que des robots ne nous remplacent sur ce point vous-dites vous. Et pourtant Google avec son projet Majenta et d’autres entreprises high-tech se sont lancé un défi fou : Et si on apprenais à des robots à faire de la musique ?

Intelligence artificielle

Derrière ce terme un peu sombre et effrayant, se cache une idée toute simple : Apprendre à un robot à penser comme un humain. De nombreux films, romans et nouvelles se sont inspirées de ce projet et en général ça ne fini pas très bien pour les humains, il n’y a qu’à prendre pour exemple le plus connu de tous : Terminator. Les machines se sont soulevées dans le futur contre l’humanité pour prendre le contrôle de la terre….

Mais l’intelligence artificielle dans la vraie vie, ça ressemble vraiment à ça ?

Non, pas vraiment. En fait pour l’instant pour apprendre quelque chose à une machine on va lui donner des exemples et lui demander de refaire ce qu’elle a appris de ces exemples… Pour être plus clair prenons un exemple :

Je veux apprendre à une machine à faire de la musique, pour cela il faut que je lui donne des exemples de ce que j’attends d’elle. Je télécharge donc des milliers et des milliers de morceaux de musique dans sa base de données. Je lui demande de les analyser pour qu’elle découvre SEULE les règles qui régissent cette discipline et c’est parti : On commence à composer de la musique… Alors qu début il est très probable que la musique ne ressemble à rien. Mais à force de réglages on peut lui apprendre les règles de base de la musique et le robot va ensuite être capable d’en créer une de toutes pièces.